L'essentiel

Pour (re)trouver l'essentiel

Oui, ou non, la vie a-t-elle un sens ? Cherchez-vous un sens à votre vie ? En ces temps troublés, vous ne voyez plus clair ? Vous avez envie de revenir à l'Essentiel ?

Nous vous proposons de cheminer pendant 39jours.

Comme 39étapes, dans une Aventure pour vous aider à répondre à cette question: "Mais Pourquoi suis-je sur terre ?"

Avec chaque jour, quelques passages bibliques, un petit commentaire, des questions à se poser, des idées à méditer.

Les dimanches seront nos temps de pause. Profitez-en pour revenir sur l’une ou l’autre vidéo du parcours, si vous en avez le désir. Peut-être prenez quelques notes si certains points vous ont marqué, afin de ne pas  les oublier. A la fin du parcours, vous verrez alors plus précisément le chemin que le Seigneur vous aura fait parcourir.

  38 - La logique de l'Esprit Saint

« L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a consacré par l’onction, pour porter la bonne nouvelle aux pauvres. Il m’a envoyé annoncer aux captifs la délivrance et aux aveugles le retour à la vue, renvoyer en liberté les opprimés… » (Lc 4, 18)

 

« À cette heure même, il tressaillit de joie sous l’action de l’Esprit Saint et il dit : “Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d’avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l’avoir révélé aux tout-petits. Oui, Père, car tel a été ton bon plaisir.” » (Lc 10, 21)

 

« Lorsqu’on vous conduira devant les synagogues, les magistrats et les autorités, ne cherchez pas avec inquiétude comment vous défendre ou que dire, car le Saint Esprit vous enseignera à cette heure même ce qu’il faut dire. » (Lc 12, 11-12)

 

« Il n’y aura jamais d’évangélisation possible sans l’action de l’Esprit Saint. […] On peut dire que l’Esprit Saint est l’agent principal de l’évangélisation : c’est lui qui pousse chacun à annoncer l’Evangile et c’est lui qui dans le tréfonds des consciences fait accepter et comprendre la Parole du salut. Mais l’on peut dire également qu’il est le terme de l’évangélisation : lui seul suscite la nouvelle création, l’humanité nouvelle à laquelle l’évangélisation doit aboutir, avec l’unité dans la variété que l’évangélisation voudrait provoquer dans la communauté chrétienne. À travers lui l’Evangile pénètre au cœur du monde car c’est lui qui fait discerner les signes des temps — signes de Dieu — que l’évangélisation découvre et met en valeur à l’intérieur de l’histoire. » (Paul VI - Evangelii Nuntiandi §75)

 

« … Ne vous inquiétez pas de savoir comment parler ou que dire : ce que vous aurez à dire vous sera donné à cette heure-là, car ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous. » (Mt 10, 19-20)

  Une idée à méditer : Je suis habité par la présence de l’Esprit Saint

  Un verset à retenir : « L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a consacré par l’onction, pour porter la bonne nouvelle aux pauvres »

  Une question à me poser : Vers qui l’Esprit Saint veut-il m’envoyer aujourd'hui et pour quoi faire ?

  37 - La logique de la charité

« C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres qu’on vous reconnaîtra pour mes disciples. » (Jn 13, 35).

 

« “Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde. Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !” Alors les justes lui répondront : “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu… ? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ?- tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ? tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?” Et le Roi leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.” » (Mt 25,34-40)

 

« Vous le savez : les chefs des nations les commandent en maîtres, et les grands font sentir leur pouvoir. Parmi vous, il ne devra pas en être ainsi : celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur ; et celui qui veut être parmi vous le premier sera votre esclave. Ainsi, le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude. » (Mt 20,25-28)

« Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime » (Jn 15, 13)

 

« Je trouve ma joie dans les souffrances que j’endure pour vous… » (Col 1, 24)

  Une idée à méditer : Évangéliser c’est servir

  Un verset à retenir : « C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres qu’on vous reconnaîtra pour mes disciples. » (Jn 13, 35).

  Une question à me poser : Vers quel « petit » le Seigneur m’invite-t-il à me tourner ?

  36 - La logique de l'incarnation (2/2)

«  Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde. Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. » (Jn 17,16-18)

« Trouvez la juste attitude à l’égard des non-chrétiens ; saisissez l’occasion. Que vos propos soient toujours bienveillants, relevés de sel (sagesse), avec l’art de répondre à chacun comme il faut. » (Col 4, 5-6)

« Il se retirait dans un lieu désert et priait. » (Lc 5, 16)

« Il se retira sur la montagne pour prier et passa toute la nuit à prier Dieu. » (Lc 6, 12)

« Marthe, Marthe, tu te soucies et t’agites pour beaucoup de choses ; pourtant il en faut peu, une seule même. Marie a choisi la meilleure part, elle ne lui sera pas ôtée ! » (Lc 10, 41-42)

« Hors de moi, vous ne pouvez rien faire ! » ( Jn 15, 5)

« Jésus gravit la montagne et il appelle à lui ceux qu’il voulait. Ils vinrent à lui, et il en institua Douze pour être avec lui et pour les envoyer prêcher… » (Mc 3, 13-14)

  Une idée à méditer : Evangéliser, c’est d’abord permettre à l’autre de parler et  l’écouter

  Un verset à retenir : « Hors de moi, vous ne pouvez rien faire ! » ( Jn 15, 5)

  Une question à me poser : Comment ma prière s’articule avec ma vie « active » ?

  35 - La logique de l'incarnation (1/2)

« Jésus lui-même, Évangile de Dieu, a été le tout premier et le plus grand évangélisateur. Il l’a été jusqu’au bout : jusqu’à la perfection, jusqu’au sacrifice de sa vie terrestre. » (Paul VI- Evangelii Nuntiandi §7)

 

« Et nous savons qu’avec ceux qui l’aiment, Dieu collabore en tout pour leur bien… Car ceux que d’avance il a discernés, il les a aussi prédestinés à reproduire l’image de son Fils, afin qu’il soit l’aîné d’une multitude de frères. » (Rm 8, 28-29).

 

« Ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ! » (Gal 2, 20)

 

« Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle. Car Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. » (Jn 3, 6-7)

 

« Lui de condition divine ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu, mais il s’anéantit lui-même prenant la condition d’esclave, devenant semblable aux hommes… » (Phil 2, 6-7)

 

« L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a consacré par l’onction, pour porter la bonne nouvelle aux pauvres. Il m’a envoyé annoncer aux captifs la délivrance et aux aveugles le retour à la vue, renvoyer en liberté les opprimés… » (Lc 4, 18)

 

« Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin de médecin, mais les malades. Allez donc apprendre ce que signifie: C’est la miséricorde que je veux, et non le sacrifice. En effet, je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs. » (Mt 9, 12-13)

  Une idée à méditer : Le Christ a vécu une vie identique à la mienne (hormis le péché)

  Un verset à retenir : « Ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ! » (Gal 2, 20)

  Une question à me poser : Qu’est-ce qui dans ma vie, n’a pas encore été évangélisé par l’amour de Dieu pour moi ?

  34 - Le message de votre vie

« Celui qui met sa foi dans le Fils de Dieu possède en lui-même le témoignage de Dieu » (1 Jn 5,10)

« Soyez prêts à tout moment devant quiconque vous le demande de rendre raison de l’espérance qui est en vous. »   (1P 3,15)

  Une idée à méditer :Dieu veut dire quelque chose au monde à travers moi.

  Un verset à retenir : "Dieu a déposé en nous sa parole de réconciliation. » (2 Co 5,19)

  Une question à me poser : Quel moment , dans la semaine, vais-je choisir pour me poser et rédiger mon témoignage ?

  33 - Allez, vous êtes envoyés !

« Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père ? » (Lc 2,49)  « Tout est accompli » (Jn 19,30). 

De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. » (Jn 20,21). 

 « Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création. » (Mc 16,15). 

 « À vous d’en être les témoins. » (Lc 24,48). 

« Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici que je suis avec vous pour toujours jusqu’à la fin du monde. » (Mt 28, 19-20).

 

« Nous voulons confirmer une fois de plus que la tâche d’évangéliser tous les hommes constitue la mission essentielle de l’Eglise, tâche et mission que les mutations vastes et profondes de la société actuelle ne rendent que plus urgentes. Evangéliser est, en effet, la grâce et la vocation propre de l’Eglise, son identité la plus profonde. Elle existe pour évangéliser. » (Paul VI - Evangelii Nuntiandi n°14)

"N’ayez pas peur ! Ouvrez, ouvrez toutes grandes les portes au Christ ! À sa puissance salvatrice ouvrez les frontières des États, les systèmes économiques et politiques, les immenses domaines de la culture, de la civilisation, du développement. N’ayez pas peur ! Le Christ sait « ce qu’il y a dans l’homme » ! Et lui seul le sait ! » (Jean-Paul II- Messe d’intronisation - 22 octobre 1978)

« Aujourd’hui la tâche pastorale prioritaire de la nouvelle évangélisation incombe à tout le peuple de Dieu et demande une nouvelle ardeur, de nouvelles méthodes et un nouveau langage pour l’annonce et le témoignage évangélique ». (Jean-Paul II - Pastores Dabo Vobis - 25 Mars 1992 - n° 18)

« J’espère que toutes les communautés feront en sorte de mettre en œuvre les moyens nécessaires pour avancer sur le chemin d’une conversion pastorale et missionnaire, qui ne peut laisser les choses comme elles sont. Ce n’est pas d’une « simple administration » dont nous avons besoin. Constituons-nous dans toutes les régions de la terre en un « état permanent de mission ».(Pape François - Evangelii Gaudium – 24 novembre 2013 - n° 25)

« La paroisse n’est pas une structure caduque ; précisément parce qu’elle a une grande plasticité, elle peut prendre des formes très diverses qui demandent la docilité et la créativité missionnaire du pasteur et de la communauté. (…)À travers toutes ses activités, la paroisse encourage et forme ses membres pour qu’ils soient des agents de l’évangélisation. Elle est communauté de communautés, sanctuaire où les assoiffés viennent boire pour continuer à marcher, et centre d’un constant envoi missionnaire. » (Pape François - Evangelii Gaudium – 24 novembre 2013 - n° 28)

« Comment cela va-t-il se faire ? » (Lc 1,34)

  Une idée à méditer : je suis envoyé pour une mission

  Un verset à retenir « Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici que je suis avec vous pour toujours jusqu’à la fin du monde. » (Mt 28, 19-20). 

  Une question à me poser : quelles sont les peurs qui m’empêchent d’annoncer la Bonne Nouvelle aux autres ?

  32 - La puissance de Dieu dans notre faiblesse

« Mes chemins sont élevés au-dessus de vos chemins, et mes pensées, au-dessus de vos pensées. »  (Is 55,9)

« Ce qu’il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi, pour couvrir de confusion ce qui est fort. » (1Co1,27)

« La force des chevaux n'est pas ce qu'il aime, ni la vigueur des guerriers, ce qui lui plaît ; mais le Seigneur se plaît avec ceux qui le craignent, avec ceux qui espèrent son amour. » (Ps 146,10)

« Nous la portons comme dans des vases d’argile ; ainsi, on voit bien que cette puissance extraordinaire appartient à Dieu et ne vient pas de nous. » (2Co12,10)

« Pour m’empêcher de me surestimer, j’ai reçu dans ma chair une écharde, un envoyé de Satan qui est là pour me gifler, pour empêcher que je me surestime. » (2Co12,7)

« Pour moi-même, je ne me vanterai que de mes faiblesses. » (2 Co12,5)

  Une idée à méditer : Dieu travaille mieux en moi lorsque je reconnais ma faiblesse

  Un verset à retenir : « Ma grâce te suffit, car ma puissance donne toute sa mesure dans la faiblesse. » (2Co12,9)

  Une question à me poser : Est-ce que je limite la grâce de Dieu dans ma vie en essayant de cacher mes faiblesses ?

  31 - Mieux se connaitre pour mieux servir

« Lorsque nous nous prenons nous-mêmes comme unité de mesure et comme norme de comparaison, nous sommes sans intelligence. Celui qui veut être fier qu’il mette sa fierté dans le Seigneur. » (2 Co10,12.17).

« Ma nourriture, c’est de faire la volonté de Celui qui m’a envoyé et d’accomplir son œuvre. » (Jn 4,34) 

« Je suis descendu du ciel pour faire non pas ma volonté, mais la volonté de Celui qui m’a envoyé. » (Jn6,38). 

« Qui aime sa vie la perd ; qui s’en détache en ce monde la gardera pour la vie éternelle. Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive ; et là où moi je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera. » (Jn 12,25-26). 

« Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. » (Mc 9,35).

« Si l’un de vous a cent brebis et qu’il en perd une, n’abandonne-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller chercher celle qui est perdue, jusqu’à ce qu’il la retrouve ? » (Lc 15,4)   

« celui qui donnera à boire, même un simple verre d’eau fraîche, à l’un de ces petits en sa qualité de disciple, amen, je vous le dis : non, il ne perdra pas sa récompense. » (Mt 10,42) 

« Si quelqu’un pense être quelque chose alors qu’il n’est rien, il se fait illusion sur lui-même. » (Ga 6,3)

« Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous. » (Jn 13,34-35)

« Si j’en étais encore à plaire à des hommes, je ne serais pas serviteur du Christ. » (Ga 1,10)

« Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » (Lc 1,38)

  Une idée à méditer : C’est en servant que nous devenons nous-mêmes

  Un verset à retenir « Celui qui donnera à boire, même un simple verre d’eau fraîche, à l’un de ces petits en sa qualité de disciple, amen, je vous le dis : non, il ne perdra pas sa récompense. » (Mt 10,42) 

  Une question à me poser : quelle est la caractéristique du vrai serviteur qui me pose le plus de problème ?